Contracter une grossesse après les règles, dysfonctionnement ou possibilité ?

La venue d’un bébé est l’un des événements les plus attendus par les couples. Loin d'être un fait banal, tomber enceinte est la résultante de faits scientifiquement démontrés. Mais ce n’est pas toujours le cas! On rencontre parfois des femmes qui se rendent compte qu’elles attendent un bébé qu’après des mois. Ce qui selon les certitudes scientifiques semblaient improbables arrivent désormais souvent! La question devient donc récurrente? Est-il possible d’avoir un bébé, juste après les règles? Voici quelques éclaircissements!

Que nous enseigne le cycle menstruel?

Pour ceux qui l’ignorent encore,  le cycle menstruel d’une femme est une séquence de changements physiologiques et hormonaux qui permettent à la femme d’ovuler et de tomber enceinte. Si vous lisez ceci, vous comprendrez que le cycle menstruel débute par les règles qui durent entre trois et sept jours selon les individus. Le cycle menstruel qu’il soit court ou long, dure entre 23 et 35 jours. Dans un cycle régulier de 28 jours, l’ovulation intervient dans les conditions normales le 14eme jour. Cela permet de déterminer la période de fécondité de la femme. Si aucune fécondation n’intervient la femme aura à nouveau ses règles et le cycle reprendra de façon systématique!

Peut-on tomber enceinte juste après les règles?

En règle générale un rapport sexuel qui se tient juste après les menstruations n’est pas risqué. Des études scientifiques ont cependant prouvé que l’ovulation peut avoir lieu à n’importe quel moment du cycle en conséquence à de nombreuses émotions fortes. Il est donc bien possible de tomber enceinte juste après les règles, ou même pendant dans certains cas extrêmes. Il est également possible de saigner pendant une grossesse sans que cela ne soit assimilé aux règles! En début de grossesse, ces pertes de sang sont appelées “anniversaires de règles” en référence à la période à laquelle elles apparaissent.

La seule façon de comprendre le phénomène est de consulter un médecin. Parfois aussi certaines femmes ne sortent même pas le ventre et continuent d’avoir leurs règles jusqu’à une période avancée de la grossesse. On parle de déni de grossesse qui pour beaucoup est un problème psychologique.